8 Regroupements en échange avec le premier ministre

Arrivé à l’hôtel du Gouvernement à 9 h 50 minutes le mardi 23 février au deuxième jour des consultations d’avant la formation du Gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation (USN), le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, y a quitté autour de 18h00 après avoir échangé avec 8 regroupements et partis politiques.

Tour à tour le Formateur du Gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation s’est entretenu respectivement avec les délégations suivantes : AA/a (Alliance pour l’Avenir/ Alliés de Pius Muabilu, AABC (Alliance des acteurs pour la bonne gouvernance du Congo) de Julien Paluku, des personnalités du PPRD ayant adhérée à l’Union Sacrée, UNC (Union pour la Nation Congolaise) de Vital Kamerhe représenté par son Secrétaire général ai Aimé Boji, Ensemble de Moïse Katumbi, MLC (Mouvement de libération du Congo) de Jean Pierre Bemba, ABCE (Alliance des bâtisseurs pour un Congo émergent) d’Athanase Matenda représenté par Jean-Claude Baende et ATIC (Alliance pour la Transformation intégrale du Congo) du député national Tunda.

Il ressort de ces entretiens que le Premier Ministre brossait pour chaque délégation le criterium retenu pour être candidat à un poste ministériel du futur gouvernement et les grands qui vont constituer son programme d’action.

Reçue en première position, la délégation du regroupement AA/a, conduite par Pius Muabilu, a dit à la presse qu’il soutiendra la volonté du Chef de l’Etat à travers le Gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation.

« Nous avons tenu à remercier le Premier ministre pour l’occasion qu’il nous a offerte pour que le regroupement puisse venir le féliciter de vive voix. La deuxième chose, nous avons rassuré au Premier Ministre qu’il aura un soutien, sans faille, de nos députés à l’Assemblée Nationale et notre regroupement en général », a déclaré Pius Muabilu devant la presse à l’issue de la rencontre avec le Formateur du Gouvernement.

De son côté, le regroupement AABC, conduit par Julien Paluku, attend de l’action du prochain Exécutif national le challenge de donner du sourire à la population.

« Le regroupement politique Alliance des acteurs pour la bonne gouvernance du Congo a eu l’honneur d’être reçu par le Premier ministre qui tient, au terme de la Constitution, à consulter les groupes politiques en vue de la formation du Gouvernement. A l’audience que le groupe ici représenté a eu avec son Excellence le Premier ministre, il a été question de nous brosser très rapidement les grandes questions qui seront les axes de son Gouvernement son cheval de bataille, à savoir : la paix, la sécurité particulièrement à l’Est mais également les grandes réformes pour que la population puisse sourire à court, moyen et long terme », a dit Julien Paluku, entouré de sa délégation.

Troisième groupe à être reçu par le Premier Ministre Sama Lukonde Kyenge, Ensemble de Moïse Katumbi a soutenu que le poids politique devrait être pris en compte dans la formation du Gouvernement.

« Nous avons reçu l’invitation du Premier Ministre et nous nous sommes présentés. A l’occasion de ces consultations, Ensemble pour la République, la famille politique du président Moïse Katumbi, compte en son sein des regroupements AAD, AMK, AR, G7 et MS pour un total de 70 députés à l’Assemblée nationale », a déclaré Dieudonné Bolengetenge qui a conduit la délégation.

Jean-Charles Okoto Lolakombe, porte-parole des personnalités du PPRD ayant adhéré à la dynamique de l’Union Sacrée de la Nation, a émis le vœu que la priorité du prochain gouvernement devrait être le rétablissement de l’intégrité territoriale de la République démocratique du Congo.

« Nous avons rencontré une oreille très attentive du Premier ministre. Nous avons eu un échange très fructueux. Il nous a donné le criterium qu’il faut pour la composition de son futur Gouvernement. Le Premier Ministre a beaucoup apprécié notre démarche, surtout nos suggestions sur le programme du Gouvernement. Néanmoins, nous avons fait un tour d’horizon pour l’intégrité territoriale. Car, nous mettrons la sécurité en premier lieu. Pour pouvoir avoir les moyens financiers, pour pouvoir avoir des hommes, s’il n’y a pas la sécurité, je crois que toute démarche s’avèrerait nulle », a rapporté Jean-Charles OKoto Lolakombe entouré notamment de Ngoy Kasanji, de Claude Nyamugabo et des quelques députés.

Aimé Boji qui a conduit la délégation de l’UNC de Vital Kamerhe a trouvé dans la personne du Premier Ministre un homme qui a des idées claires dans ce projet de formation du Gouvernement.

« Nous venons de rencontrer, sur son invitation, le Premier Ministre, pour échanger sur le Gouvernement qui va diriger ce pays pendant les mois et années à venir. Je peux vous dire que notre entretien s’est déroulé dans un climat serein. On a discuté sur nombre des questions pertinentes. Nous sortons de cet entretien rassurés par un Premier ministre qui a des idées très claires sur le programme du Gouvernement mais aussi sur la manière dont il va diriger son équipe très bientôt », a déclaré le SG ai de l’UNC.

La délégation du MLC n’a pas voulu révéler la quintessence des entretiens qu’elle a eu avec le Formateur du Gouvernement de l’Union Sacrée. Fidèle Babala, qui faisait office de porte-parole de la délégation, a souhaité réserver la primeur au président du MLC, Jean Pierre Bemba Gombo.

Comme tous les autres délégués, le porte-parole du regroupement ATIC, M. Tunda a dit avoir eu des entretiens « francs » avec le Chef du Gouvernement.

De toutes les déclarations faites par les délégués aux consultations, il ressort que tous approuvent la vision du Premier ministre Sama Lukonde et les grands axes de son programme. Tous les regroupements ont exprimé leur vœu de participer dans le prochain Exécutif national dans l’unique objectif de relever les défis qui se posent à la nation.

SAKOLA.INFO

PARTAGER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *