Charles N.Lambert pour une réelle renaissance de l’Afrique

Le chef de la toute première guerre économique de l’Afrique pour l’indépendance économique, M. Charles N. Lambert ne cesse de se battre pour que le continent noir recouvre une réelle renaissance cela en déployant les activités en vue de la renaissance de l’Afrique, également.
Son idée sera effective grâce à un nouveau système économique appelé capitalisme compatissant.


À en croire Lambert, l’Afrique a besoin d’une renaissance depuis la fin de la colonisation directe du continent.
Une renaissance qui pour monsieur Lambert donnera le ton à sa découverte de qui elle est vraiment lorsqu’elle est dépourvue d’influences coloniales et une renaissance qui définira également le modèle de son développement et de son avancement en tant que peuple.
 » Cette renaissance tant attendue par plus d’un Africain et également connue sous le nom de «Renaissance africaine» ou «Afrique pour les Africains» a été articulée dans des scripts détaillés écrits à travers les 26 épisodes de la première saison de l’émission Guerre économique a dit Charles N. Lambert. »
Cette renaissance qui est ancrée sur un nouveau système économique connu sous le nom de capitalisme compatissant) comprend un plan de mise en œuvre détaillé qui comprend le retour des esclaves en tant que maîtres d’une économie africaine Super Power plus sophistiquée et plus dynamique qui soulagera des centaines de millions de personnes de la pauvreté et de la voie rapide.
 » Cette renaissance se déroulera à travers deux événements majeurs coordonnés par la Trinity Platform qui comprend The Black Wall Street, Redirect Mall et Development Channels.
La renaissance dépend du tout premier transfert idéologique des Afro-Américains vers les Africains à travers l’adaptation de la philosophie économique de Black Wall Street de Trap and Reinvest d’il y a 100 ans »

Et de conclure »ce qui concerne les récompenses sans précédent du BWS connues sous le nom de Advocate of Africa Award que nous attribuerons chaque année à l’éminent panafricaniste, nous remettons des prix à 28 premiers lauréats distingués, dont le président Yoweri Kaguta Museveni et 12 autres Ougandais notables, Wole Soyinka, OLP , entre autres »

Junior Akilimali

PARTAGER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *