PUB
PUB

SAMA LUKONDE, premier ministre, qui est-il?

A 43 ans, ce fils de Stephane Lukonde Kyenge et de Faustine Mwansa (tous décédés) a désormais la charge de composer l’équipe gouvernementale de la coalition constituant la majorité parlementaire soutenant la vision du chef de l’État.

Ce jeune ingénieur de formation a connu un parcours exceptionnel. Brillant étudiant d’abord à l’Institut Technique de Mutoshi qu’à l’Université de Lubumbashi en Chimie (Option Inorganique et Métallurgie) a exercé le mandat de député national à l’âge de 29 ans à partir de 2011.

Sama Lukonde, ancien ministre des sports

Et ce, après avoir connue une carrière professionnelle dans le secteur minier, laquelle a débuté en Afrique du Sud à Multichoice Africa avant de se poursuivre au pays en 2004 dans des projets de partenariat dont Gécamines–Edina et Triples K sur les sites de Kamwale, Luisha et Kabolela.

A 37 ans, il a été nommé ministre de la Jeunesse, sports et loisirs au sein du Gouvernement central en 2015. Des fonctions qu’il a assumé avec brio. Consécutivement à ces fonctions, il a été désigné président de la Conférence des ministres de la Jeunesse des pays membres de la Francophonie.

En cette même année, il concrétise sa démarche vers une meilleure gouvernance des affaires publiques et un état de droit plus fort. Car, contrairement à la majorité de ses pairs, il renonce à ses multiples avantages en démissionnant du Gouvernement central.

Ce qui fera de lui le deuxième katangais, depuis l’Indépendance en 1960, à se retirer afin de défendre ses idéaux et convictions politiques dans le respect de la Constitution. Et ce, avant de poursuivre sa lutte jusqu’à l’avènement de l’alternance en Janvier 2019.

Au cours de la même année, il fut nommé par Félix-Antoine Tshisekedi, directeur général de la Gécamines. Sa vision de la relance se focalise sur l’impératif d’œuvrer pour le retour du géant minier sur la scène de la production minière qualitative et économique.

Tâche à laquelle il s’attelle avec tous les organes de gestion de Gécamines depuis sa prise de fonctions en juillet 2020, soit une année après sa nomination.

Les avancées enregistrées, en sept mois de fonctions, augure des résultats confortables ciblant une augmentation de la production du cuivre à 36 000 tonnes cette année.

Autant de faits qui illustrent les valeurs républicaines de cet homme d’Etat et sa loyauté envers la Rd Congo, qui lui a tout donné et à qui il a l’obligation de servir.

C’est sur lui, Sama Lukonde Kyenge, ce polyglotte de 43 ans et travailleur acharné, un des plus grands espoirs de la nouvelle génération et de la jeunesse montante congolaise, que le chef de l’Etat a jeté son dévolu pour diriger le Gouvernement de l’Union sacrée de la Nation.

zoomeco/sakola.info

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *