PUB
PUB

So’gaz: 4000 tonnes de gaz pour 2021

Accroître sa production de 4000 tonnes de volume de gaz, commercialiser et créer 500 nouveaux points de vente dans la ville de Kinshasa, tels sont les défis que se lance  la Société congolaise de Gaza (SOGAZ), pour l’année 2021. L’annonce a été faite à Kinshasa, ce vendredi 12 février, lors de la rencontre entre cette entreprise et les distributeurs de ses produits. 

« L’activité d’aujourd’hui était une rencontre avec nos partenaires. Nous agissons via un réseau de distributeurs. Nous avons jugé bon de les rencontrer », a déclaré Denis Couturier, directeur général de la SOGAZ. 

Au cours de ces échanges, l’entreprise a saisi l’occasion de dresser le bilan de ce qu’a été les activités durant l’année passée. « Pour le bilan de l’année 2020, je dirais que c’est une très bonne année avec 1500 tonnes de gaz écoulés. ça prouve que c’est un bon début et on est très content », s’est-il réjoui. 

Moins connu il y a encore quelques années en RDC, le gaz a ouvert  une porte d’opportunités d’affaires au pays. La Société congolaise de gaz entend se rapprocher davantage de grossistes et détaillants de ses produits qui jusque-là sont appréciés des consommateurs. 

 «L’année 2021 est une année qui nous attend avec beaucoup de challenges, parce que notre objectif est de faire croître notre circuit de distribution et faire en sorte que le fin fond de Kinshasa puisse utiliser nos produits »,a rassuré Guy Muibu, responsable commercial de SOGAZ. « Pour un début nous allons placer quelques dépôts relais dans la ville de Kinshasa et à la longue nous espérons en avoir beaucoup pouvant permettre de couvrir toutes les communes ». 

D’après une étude menée par des experts, il a été démontré qu’en RDC, la production totale de bois de chauffe a dépassé 80 millions de mètres cubes l’an. Des chiffres alarmants qui nécessitent des efforts considérables.  C’est pour renverser cette tendance que SOGAZ promet  d’apporter l’alternative au bois en offrant du gaz domestique.

 « Sans exagérer, notre action va dans la démarche de sauvegarder les forêts. La question du réchauffement climatique reste un risque fréquent. En utilisant SOGAZ, nous pouvons limiter le dégât sur notre couvert forestier »,a indiqué Lilas Pezo, responsable marketing de SOGAZ. 

Notons par ailleurs que la Société congolaise de gaz a récompensé les meilleurs distributeurs  qui se sont démarqués par le volume de vente durant l’année 2020.

«  Ce prix est le couronnement des efforts que j’ai déployés depuis un certain temps. J’en suis content. Je ne vais pas m’arrêter là, je vais continuer à travailler. Je sais que je suis déjà en mesure de vendre de 800 à 1000 bouteilles par semaine »,s’est félicité Amos Mafuta, gagnant du premier prix meilleur distributeur 2020.

L’entreprise  a également promis  le prix du super dealer à tout celui qui sera à mesure de vendre au minimum 50 tonnes de gaz, soit 1500 bouteilles le mois. 

Environews/sakola.info

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *